Critique : Meisa Kuroki – UNLOCKED

Published On 28 mai 2012 | By Angela | Articles, Critiques, Feature, J-music

Meisa Kuroki correspond parfaitement à un modèle d’artiste japonaise préconçue par rapport à son physique avantagé : actrice, mannequin et chanteuse, son agence essaie d’utiliser son image un peu partout.  Si sa carrière d’actrice reste la plus développée, Meisa Kuroki a tout de même quasi-systématiquement sa place sur les plateaux de télévision afin de faire la promotion de ses disques. Après avoir sorti trois singles, la chanteuse fait son retour le 15 février avec un nouvel album : UNLOCKED.

Ses ventes de CD n’ont jamais été phénoménales, mais malheureusement pour elle, UNLOCKED ne changera pas la donne. Un scandale est effectivement né suite à son mariage avec Akanishi Jin (ex-KAT-TUN) et l’ensemble de la promotion de l’album, notamment les représentations programmées dans les émissions télévisées, a été annulé. UNLOCKED ne s’est donc placé qu’en 18e position du classement hebdomadaire de l’Oricon sa première semaine de commercialisation avec approximativement 6000 exemplaires écoulés.

A l’écoute du disque, on se rend pourtant compte que l’artiste a fait des progrès. L’album mainstream à souhait se laisse facilement écouter et on se surprend à ne sauter aucune chanson. Les précédents singles tels que Wired Life et Woman’s Worth / Breeze Out laissaient présager du bon et l’on ne s’était pas trompés ! Bien sûr, Meisa Kuroki a un timbre de voix assez banal et il ne faut pas s’attendre à l’album de l’année de la part d’une actrice/mannequin avant tout, mais le disque a le mérite de produire l’effet escompté : donner envie de bouger.

Il faut dire que Sony est toujours très généreux avec Meisa Kuroki. Entre Nao’ymt et Jeff Miyahara, l’artiste est entourée de beaux noms. Tous deux font d’ailleurs partie des producteurs les mieux placés pour mettre en avant de la plus belle manière l’artiste. Nao’ymt est principalement réputé pour ses compositions écrites pour Amuro Namie, l’une des j-pop queen mettant le plus en avant le r’n’b et le hip-hop… tout comme Meisa Kuroki essaie de le faire depuis ses débuts. D’un autre côté, Jeff Miyahara est responsable de bon nombre de hits au format digital, tel que Kimi no subete ni pour Spontania feat.JUJU et ses plus de 5 000 000 de téléchargements ! Car il ne faut pas l’oublier, le public de Meisa Kuroki n’est pas le collectionneur trentenaire. Il s’agit plutôt d’un public assez jeune, majoritairement lycéen. En ce sens, entre Nishino Kana, JUJU et TVXQ !, Jeff Miyahara s’impose comme le producteur idéal.

L’album est donc majoritairement composé de musiques à l’inspiration modern r’n’b/dance comme Shake it Off, Wired Life, Woman’s Worth, Breeze Out et bien d’autres. Comme il est de coutume ces dernières années, l’autotune et la multiplication d’effets de synthétiseur sont à l’honneur. Meisa Kuroki surfe sur les tendances actuelles au Japon à l’aide d’un son américanisé avec une touche japonaise à l’instar des productions nippones des stars de Kpop. Parmi les titres issus des singles précédents, on retiendra principalement l’excellente Wired Life et l’atmosphère aérienne créée par une très belle partie de synthétiseur jusqu’à ce que le côté electro soit accentué et mette en avant un refrain à l’inspiration dance. La musique est à mille lieues de ce que Meisa Kuroki nous sert habituellement et restera sûrement l’une de ses pièces maîtresses. Au niveau des inédits, quelques bonnes surprises sont également incluses. Si les morceaux mid-tempo comme Take Me Away et Flash Light coulent facilement mais s’oublieront bien vite, on retiendra quelques pistes plus pêchues. C’est notamment le cas de PARADE et son registre r’n’b à l’instrumentation electro. Tous ces effets  servent certainement à cacher les défauts de la chanteuse, mais le résultat est plus que convenable.

Les arrangements d’UNLOCKED sont beaucoup plus travaillés que ceux de MAGAZINE et cela se ressent sur le rendu final du disque. Meisa Kuroki semble cette fois beaucoup plus à l’aise et continue sa progression dans un registre qui lui colle plutôt bien à la peau. L’album ne restera certainement pas dans les annales, mais ce n’était pas vraiment le but. Il ajoute simplement une pierre à l’édifice de la carrière bien remplie de l’artiste. Après le scandale de son mariage et de sa grossesse, on ne sait pas vraiment quel traitement Meisa Kuroki aura le droit à son retour. Mais en même temps, son succès ne vient-il pas de l’image de bad girl acquise grâce à son rôle dans le fameux Crows Zero de Takashi Miike ? Quoiqu’il en soit, espérons que des envies d’internationalisation lui viendront à l’esprit comme son époux, Akanishi Jin !

Nous vous invitons à lire un avis beaucoup plus négatif écrit par notre ami Shito sur Le blog Jpop !

Soutenez Play of medley en rejoignant ses pages facebook, twitter et Google+ !

Tracklist d’UNLOCKED

01. Hit the Road
02. Shake it Off
03. Wired Life
04. One More Drama
05. Take me Away
06. Flashlight
07. Woman’s Worth
08. Breeze Out
09. LAST CODE
10. Happy to be ME
11. Parade
12. S.O.S -Watashi sagasanai de kudasai-
13. UPGRADE U!
14. Aimai de zeitaku na yokubou

Like this Article? Share it!

About The Author

Fondatrice, manager et rédactrice-en-chef de Play of medley, je suis passionnée par la musique asiatique et plus particulièrement par la musique japonaise depuis mon plus jeune âge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>