Coup de coeur 3 : Fukuyama Masaharu – Sakurazaka

Published On 28 avril 2011 | By Angela | Articles, Coups de coeur

Et voilà déjà le troisième coup de cœur ! A vrai dire, j’en avais planifié un sur une chanson de BUMP OF CHICKEN la semaine dernière, avant de finalement le déprogrammer puisqu’ils ont soudainement annoncé un nouveau single, que je les avais cités dans ma critique de RADWIMPS et que donc, ça me donnait l’impression de faire un véritable lavage de cerveau. Puisque j’ai été prise de court, je n’ai malheureusement pas eu le temps d’écrire autre chose. Et puis, trop de BUMP OF CHICKEN tue le BUMP OF CHICKEN comme on dit, alors choisissons quelque chose qui n’a rien à voir, soit Sakurazaka de Fukuyama Masaharu !

Fukuyama Masaharu a commencé sa carrière de chanteur en 1990 avant de gagner de plus en plus de popularité et de vendre plus d’un million de singles avec les sorties de It’s only love / Sorry Baby et de HELLO. Paru le 26 avril 2000, Sakurazaka est en fait celui ayant eu les meilleures ventes en restant trois semaines d’affilées en haut du podium du classement de l’Oricon. En effet, pas moins de 2 290 000 copies ont été écoulées ! A l’écoute du titre, on se rend compte que son succès a vraiment été mérité. Voici une version live assez récente, remise au goût du jour pour l’occasion.

Le chanteur s’accompagne tout seul à la guitare dans cette version longue, au tempo plus lent que la version originale, et la musique en est d’autant plus touchante. Je pense qu’on ne peut pas vraiment apprécier pleinement les chansons de Fukuyama Masaharu sans en comprendre les paroles et que son succès vient très certainement de là. Les japonais sont beaucoup plus ouverts que nous musicalement, ils passent très facilement de groupes de rock/hardrock comme B’z, à des groupes pop/rock comme Mr.Children ou BUMP OF CHICKEN, r’n'b comme Amuro Namie, etc… Ils veulent surtout de beaux textes ou des morceaux à la mélodie accrocheuse et marquante afin de notamment les chanter ensuite au karaoke. Les idols marchent bien grâce leurs multiples apparitions dans les médias et au fait qu’ils soient multitâches. Fukuyama Masaharu jongle aussi plutôt bien avec sa carrière d’acteur, mais comme Sakurazaka le prouve, son timbre de voix très grave est non seulement envoutant, mais les paroles sont également marquantes. Ici, il s’agit d’une déception amoureuse, d’une personne qu’on ne peut pas oublier malgré l’indifférence et les saisons qui passent. Même si l’amour était et est toujours présent, les rêves ne restent qu’à l’état de rêves. Malgré cela, la rancune n’arrive pas à prendre le dessus et on ne peut pas faire autre chose que de souhaiter le bonheur de l’autre personne tout en continuant à vivre. Des paroles très romantiques sans pour autant être dégoulinantes en somme (je veux bien faire une traduction des paroles si ça intéresse quelqu’un, mais j’ai l’impression que ça n’a pas vraiment le même effet en français, même en adaptant).

Sakurazaka n’est pas le premier titre que j’ai écouté même s’il n’en est pas très loin, mais j’ai recommencé à la passer en boucle l’année dernière, dans une période où je ne voulais plus trop me passer les musiques habituelles pour ne pas ressasser des souvenirs. Dans un contexte approprié, elle est à la fois d’autant plus déprimante qu’encourageante. Fukuyama Masaharu a vieilli, c’est vrai, mais ses chansons restent toujours d’actualité, nous prouvant par la même occasion qu’il est vraiment un grand artiste. Son album best-of , THE BEST BANG!!, présentant 43 titres, est récemment sorti dans le reste de l’Asie et offre un CD bonus contenant huit chansons supplémentaires. Il s’agit en quelque sorte d’un tribute puisque d’autres artistes asiatiques y reprennent ses titres à succès. C’est donc l’occasion de découvrir ou de re-découvrir ses tubes incontournables !

Voilà tout de même le clip de Sakurazaka afin que vous puissiez jeter une oreille à la version originale :

Like this Article? Share it!

About The Author

Fondatrice, manager et rédactrice-en-chef de Play of medley, je suis passionnée par la musique asiatique et plus particulièrement par la musique japonaise depuis mon plus jeune âge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>